Le pare-feu windows :
http://www.commentcamarche.net/faq/2008-securite-utilisation-d-un-firewall

Les anti-virus & Anti-malware :

A quoi bon dépenser votre argent dans l'achat d'un anti-virus alors qu'il en existe de très performant en version freeware (gratuit) . Pour ma part je fais confiance à AVIRA je l'utilise depuis bien longtemps  avec à ces côtés l'excellent anti-malware EMSISOFT ( gratuit ou payant à vous de choisir ) la combinaison des deux offre une protection de choix. Aucun conflit pour une protection vraiment éfficace. Les deux sont compatibles : XP , VISTA, 7 & 8
 


Emsisoft : Télécharger  Emsisoft Emergency Kit gratuit : Télécharger

 Précision importante :
Si vous disposez de la version payante d' Emsisoft bien que compatible avec Avira il est déconseillé et inutile d'utiliser les deux en même temps. En effet Emsisoft (vers. Payante) est beaucoup plus puissant qu' Avira et vous protège de tout: des malwares, des virus, des logiciels malveillants appelés " Pup " et bien plus encore. Pour ma part il y a pas mieux en protection et sécurité. Je l'utilise depuis des années et la dernière version parue en juin 2014 (ci-dessus) est vraiment une merveille.
Lien pour la version gratuit - Aide - " Emsisoft Emergency Kit " : http://www.clubic.com/telecharger-fiche329218-emsisoft-emergency-kit.html

ATTENTION !
Un PC long a s'éteindre est très souvent synonyme d'une ou plusieurs infections par des malwares à haut risque, dans ce cas là une analyse scan en détail " avec EMSISOFT est vivement conseillée. Il est bon de savoir que ce genre de malware peut ce multiplier à chaque redémarrage de votre PC (c'est le principe du cheval de Troie) alors n'attendez plus et agissez rapidement.

 
Autre types de malveillants à supprimer : les PUP's

Les PUPS ce présentent sous forme de programmes.
Très souvent lors d'installation de logiciels par téléchargement, il arrive que des programmes indésirables et malveillants s'installent sans votre accord et sont souvent très difficile a désinstaller, ces programmes sont principalement des toolbars ou logiciel d'émoticons genre Iminent ect... La seule parade vraiment efficace que je connaisse actuellement pour vous débarrasser de ces indésirables c'est le logiciel ADWCLEANER - Très simple d'utilisation, gratuit et en Français !

AdwCleaner permet de supprimer facilement les logiciels indésirables du type Adware, toolbar, PUP/LPI (programmes potentiellement indésirables) et hijacker. Cet outil de nettoyage très intuitif dispose d'un mode recherche et d'un mode suppression accessibles par un simple clic. De même, pour désinstaller AdwCleaner, un clic suffit.

 

 
- Virus et Malwares - La différence : A.F.I vous dit tout !

Un logiciel malveillant (en anglais, malware) est un programme développé dans le but de nuire à un système informatique, sans le consentement de l'utilisateur infecté. De nos jours, le terme virus est souvent employé, à tort, pour désigner toutes sortes de logiciels malveillants. En effet, les malwares englobent les virus, les vers, les chevaux de Troie, ainsi que d'autres menaces. La catégorie des virus informatiques, qui a longtemps été la plus répandue, a cédé sa place aux chevaux de Troie en 2005.

Le terme Logiciel malveillant, dont l'usage est préconisé par la commission générale de terminologie et de néologie en France, est une traduction du mot anglais malware, qui est une contraction de malicious (qui signifie malveillant, et non malicieux) et software (logiciel). Dans les pays francophones, l'utilisation de l'anglicisme malware est le plus répandu ; le mot maliciel est bien souvent utilisé au Québec[1], mais il n'est pas reconnu par le GDT[2].

Lire la Suite

Mon avis : les Malwares sont beaucoup plus dangeureux que les virus !


- La question que beaucoup ce posePeut-on installer plusieurs anti-virus et anti-malware sur son PC ?

Ma réponse est oui mais à une seule condition NE JAMAIS EN ACTIVER DEUX EN MEME TEMPS aussi bien pour la surveillance en arrière plan que pour faire une analyse gare aux risques de conflit.

J'ai pris le risque de faire le test d'une analyse avec AVIRA et EMSISOFT en même temps - aucun problème constaté, c'est le couple idéal pour une protection vraiment éfficace - Mais comme dans tout les couples les conflits sont toujours possibles (lol) - Donc soyez prudent ne vous y risquez surtout pas et n'utilisez qu'un seul des deux à la fois.

Exemple vous pouvez très bien faire - et je vous le recommande - une première analyse avec AVIRA, puis celle-ci une fois terminée en faire une seconde avec EMSISOFT

 

- Maintenance du système :

Pour ceux qui ne peuvent investir dans un logiciel payant, je leur conseille
GLARY UTILITIES en version freeware (gratuit) pour une utilisation efficace je vous recommande de faire une analyse toute les deux semaines environ et à chaque fois que votre PC ce comporte bizarrement – pour la base de registre faire plusieurs analyses consécutives jusqu'à disparition de toutes erreurs
Le fait qu'un PC soit lent ou plante souvent est souvent due à la base de registre.
Télécharger GLARY UTILITIES

 
- Les causes les plus fréquentes de ralentissement d'un PC :
  • 1ère cause de ralentissement :

La base de registre
Au fait c'est quoi la base de registre ?

La base de registre c'est un ensemble de clés, chaque programmes de votre PC à sa propre clé. Windows à la fâcheuse habitude de laisser traîner ces clés un peu partout dans votre PC et de ne pas toujours supprimer les clés obsolètes après la désinstallation d'un programme par exemple. Imaginez un énorme trousseau de clé sur lequel figure des clés d'anciennes serrures, vous allez mettre un temps fou a trouver la bonne avant de pouvoir entrer chez vous, pour votre PC le même problème ce pose pour ouvrir vos programmes. L'altération de la base de registre est souvent la cause d'un ralentissement important de votre PC. Glary Utilities règlera ce problème facilement.

  • 2ème cause de relentissement :

Elle peut être due à une infection par un ou plusieurs malwares, là le problème peut être beaucoup plus grave, une analyse MINUTIEUSE de votre PC s'impose avec EMSISOFT et parfois même en déconnectant votre PC d'internet afin d'éviter que certain malwares malicieux ne ce ''défendent'' par le biais d'internet. Très très peu de malwares résistent à EMSISOFT .

  • 3ème cause de ralentissement :

La défragmentation négligée. Un disque dure trop fragmenté entraine un ralentissement concidérable de votre PC, dans ce cas AusLogics DiskDefrag vous réglera le problème rapidement. Trop d'utilisateur néglige la défragmentation, je vous conseille de la faire au moins une fois par mois.
 


 
AusLogics DiskDefrag
a été mis au point pour augmenter la performance et la stabilité de votre système. L'application améliore votre productivité et réduit les temps d'attente de chargement des fichiers. Dorénavant, la défragmentation de votre disque ne prendra plus que quelques minutes. AusLogics DiskDefrag se propose de vous faire un rapport détaillé de la fragmentation ainsi qu'une carte descriptive du processus

Télécharger
 

 
  • 4ème cause de ralentissement :
Les erreurs disque sont assez fréquentes, bien sûre Glary Utilities les règlera en un tour de main, mais à défaut de programme il est bon de savoir qu'il existe une façon assez simple mais beaucoup plus technique de le faire manuellement avec la commande CHKDSK.

Cliquez sur : DEMARRER / TOUS LES PROGRAMMES / ACCESSOIRES / EXECUTER puis dans la barre d'édition tapez : CHKDSK /C: au prochain redémarrage de votre PC l'analyse du disque dure s'exécutera.

DETAIL DE LA COMMANDE : (difficulté 3/5) (Infos pour les plus initiés)
 
La commande Chkdsk crée et affiche un rapport sur l'état d'un disque donné en fonction du système de fichiers. Chkdsk indique également toutes les erreurs détectées sur le disque et les corrige. Utilisée sans paramètre, la commande chkdsk affiche l'état du disque placé dans le lecteur en cours.

Syntaxe

chkdsk [volume:][[Chemin] NomFichier] [/f] [/v] [/r] [/x] [/i] [/c] [/l[:taille]]

Paramètres

  • volume:
    Spécifie la lettre de lecteur (suivie de deux points), - exemple ( C: ) la lettre C représente le disque dure de votre ordinateur le point de montage ou le nom de volume.

     
  • [Chemin] NomFichier
    Indique l'emplacement et le nom du ou des fichiers dont chkdsk doit vérifier la fragmentation. Pour désigner plusieurs fichiers, vous pouvez utiliser des caractères génériques (? et*).

     
  • /f
    Corrige les erreurs détectées sur le disque. Le disque doit être verrouillé. Si chkdsk ne peut pas verrouiller le lecteur, un message s'affiche vous demandant si vous souhaitez vérifier le lecteur au prochain démarrage de l'ordinateur.

     
  • /v
    Affiche le nom de tous les fichiers de tous les répertoires au fur et à mesure que le disque est vérifié.

     
  • /r
    Détecte les secteurs défectueux et récupère les informations lisibles. Le disque doit être verrouillé.

     
  • /x
    Utilisez avec NTFS uniquement. Force le démontage du volume en premier lieu, si nécessaire. Tous les descripteurs ouverts du lecteur sont invalidés. En outre, /x intègre la fonctionnalité de /f.

     
  • /i
    Utilisez avec NTFS uniquement. Effectue une vérification moins rigoureuse des entrées d'index, ce qui réduit la durée d'exécution de chkdsk.
     
  • /c
    Utilisez avec NTFS uniquement. Ne vérifie pas les cycles au sein de la structure des dossiers, ce qui réduit la durée d'exécution de chkdsk.

     
  • /l[:taille]
    Utilisez avec NTFS uniquement. Limite la taille du fichier journal à celle que vous tapez. Si vous omettez le paramètre de la taille, /l affiche la taille en cours.
     
  • /?
    Affiche de l'aide à l'invite de commandes.

Remarques

  • Exécution de chkdsk
    Vous devez être membre du groupe Administrateurs pour pouvoir exécuter la commande chkdsk sur un disque dur.
  • Vérification d'un lecteur verrouillé au redémarrage
    Si vous souhaitez que chkdsk corrige les erreurs détectées sur le disque, aucun fichier du disque ne doit être ouvert. Si des fichiers sont ouverts, le message d'erreur suivant s'affiche :


    CHKDSK ne peut pas s'exécuter parce que le volume est utilisé par un autre processus. Voulez-vous que ce volume soit vérifié au prochain redémarrage du système ? (O/N)

    Si vous optez pour la vérification du lecteur au prochain redémarrage de l'ordinateur, chkdsk le vérifiera et corrigera automatiquement les erreurs à ce moment-là. Si la partition du lecteur est une partition d'amorçage, chkdsk redémarre automatiquement l'ordinateur après la vérification du lecteur.

  • Signalement des erreurs sur les disques
    La commande chkdsk effectue l'examen de l'espace disque et de son utilisation pour les systèmes de fichiers file allocation table (FAT) et NTFS. La commande chkdsk fournit des informations sur chaque système de fichiers dans un rapport d'état. Ce dernier indique les erreurs trouvées dans le système de fichiers. Si vous exécutez la commande chkdsk sans utiliser l'option de ligne de commande /f sur une partition active, elle risque de signaler de fausses erreurs, car elle ne peut pas verrouiller le lecteur. Il est recommandé d'exécuter de temps en temps chkdsk sur chaque disque pour vérifier les erreurs.

  • Correction des erreurs sur les disques
    La commande chkdsk ne corrige les erreurs du disque que si vous spécifiez l'option de ligne de commande /f. Pour corriger ces erreurs, il faut que chkdsk puisse verrouiller le lecteur. Comme les corrections modifient généralement la table d'allocation des fichiers d'un disque et entraînent parfois des pertes de données, chkdsk génère un message de confirmation semblable à ce qui suit :

    10 unités d'allocation perdues trouvées dans 3 chaînes.

    Convertir les chaînes perdues en fichiers ?

    Si vous appuyez sur O, Windows enregistre dans le répertoire racine chaque chaîne perdue sous la forme d'un fichier dont le nom présente la structure Filennnn.chk. À la fin de l'exécution de la commande chkdsk, vous pouvez vérifier si ces fichiers contiennent des données requises. Si vous appuyez sur N, Windows corrige les erreurs du disque sans enregistrer le contenu des unités d'allocation perdues.

    Si vous n'utilisez pas l'option de ligne de commande /f, chkdsk génère un message si un fichier doit être corrigé, mais ne corrige aucune erreur.

    Si vous utilisez chkdsk /f sur un disque très volumineux (par exemple, 70 giga-octets) ou sur un disque qui contient un nombre important de fichiers (par exemple, plusieurs millions de fichiers), son exécution risque de prendre un certain temps (par exemple, plusieurs jours). L'ordinateur n'est pas disponible pendant cette période car chkdsk ne passe pas la main avant d'avoir terminé.

  • Vérification d'un disque FAT
    Les rapports d'état de chkdsk qui sont affichés par Windows pour un disque FAT se présentent sous la forme suivante :

    Le numéro de série du volume est B1AF-AFBF
    72 214 528 octets d'espace disque total
    73 728 octets dans 3 fichiers cachés
    30 720 octets dans 12 répertoires
    11 493 376 octets dans 386 fichiers utilisateur
    61 440 octets dans des secteurs défectueux
    60 555 264 octets disponibles sur le disque
    2 048 octets dans chaque unité d'allocation
    35 261 unités d'allocation au total sur le disque
    29 568 unités d'allocation disponibles sur le disque

  • Vérification d'un disque NTFS
    Les rapports d'état de chkdsk qui sont affichés par Windows pour un disque NTFS se présentent sous la forme suivante :

    Le type de système de fichiers est NTFS.
    CHKDSK vérifie les fichiers...
    La vérification des fichiers est terminée.
    CHKDSK vérifie les index...
    La vérification des index est terminée.
    CHKDSK vérifie les descripteurs de sécurité...
    La vérification des descripteurs de sécurité est terminée.
    12 372 kilo-octets d'espace disque total.
    3 kilo-octets dans 1 fichier utilisateur.
    2 kilo-octets dans 1 index.
    4 217 kilo-octets utilisés par le système.
    8 150 kilo-octets disponibles sur le disque.
    512 octets dans chaque unité d'allocation.
    24 745 unités d'allocation au total sur le disque.
    16 301 unités d'allocation disponibles sur le disque.

  • Utilisation de chkdsk avec des fichiers ouverts
    Si vous spécifiez l'option de ligne de commande /f, chkdsk génère un message d'erreur si le disque contient des fichiers ouverts. Si vous n'employez pas l'option de ligne de commande /f et si des fichiers sont ouverts, il se peut que chkdsk signale des unités d'allocation perdues sur le disque. Cette situation se présente notamment lorsque des fichiers ouverts n'ont pas encore été enregistrés dans la table d'allocation. Si chkdsk signale la perte d'un grand nombre d'unités d'allocation, envisagez de réparer le disque.

  • Détection d'erreurs disque physiques
    Utilisez l'option de ligne de commande /r pour trouver les défauts physiques du disque dans le système de fichiers.

  • Signalement des secteurs disque défectueux
    Les secteurs défectueux signalés par chkdsk ont été marqués comme tels lors de la préparation initiale du disque. Ils ne présentent pas de danger.

  • Signification des codes de sortie
    Le tableau suivant répertorie les codes de sortie indiqués par chkdsk à la fin de son exécution.
Code de sortie
Description
0
Aucune erreur n'a été trouvée.
1
Des erreurs ont été trouvées et corrigées.
2
Le nettoyage du disque, notamment la récupération de place en mémoire, a été effectué ou ne l'a pas été parce que l'option de ligne de commande /f n'a pas été préalablement spécifiée.
3
Impossible d'examiner le disque, les erreurs n'ont pas pu être corrigées ou les erreurs n'ont pas été corrigées parce que l'option de ligne de commande /f n'a pas été préalablement spécifiée.

Exemples

Pour vérifier le disque placé dans le lecteur D et demander à Windows de corriger les erreurs, tapez :

chkdsk d: /f

Au fur et à mesure qu'elle détecte des erreurs, la commande chkdsk s'interrompt et affiche des messages. Chkdsk termine en présentant un rapport indiquant l'état du disque. Vous ne pouvez ouvrir aucun fichier sur le lecteur spécifié avant la fin de l'exécution de la commande chkdsk.

Pour vérifier s'il existe des blocs non contigus dans l'ensemble des fichiers du répertoire en cours d'un disque FAT, tapez :

chkdsk *.*

Chkdsk affiche un rapport d'état, puis la liste des fichiers correspondant à la spécification donnée qui contiennent des blocs non contigus.

 
INFOS

Bon a savoir
 : Visitez ce site
 : http://www.hoaxkiller.fr/questce/


Comment en savoir plus sur votre configuration system ?

- Cliquez sur DEMARRER / TOUS LES PROGRAMMES / ACCESSOIRES / EXECUTER dans la barre d'édition tapez : DXDIAG
vous optiendrez de précieux renseignements. Très utile, par exemple lors de l'achat d'un PC d'occasion pour vérifier les dires du vendeur.
Impossible donc de vous mentir !
Niv. 1/5