C'est une blonde qui retrouve une de ses copines blondes.
- Holalalalalalala j'ai encore raté le permis !
- Qu'est qui c'est passé?
- Je suis arrivée prêt d'un rond point et là comme l'indique le panneau 30, j'ai fait 30 fois le tour du rond point.
- Mince alors et tu t'es trompée de combien de tour ???



Dans un bar un client arrive, demande un whisky et dit :
- Avec ce que j'ai, je ne devrai pas.
Il boit, malgré tout. Dix minutes plus tard il recommande un autre whisky et fait la même réflexion :
- Avec ce que j'ai, je ne devrai pas.
Dix minutes plus tard il recommence, puis encore et encore.
Il est maintenant complètement saoul, mais fait toujours la même réflexion :
- Avec ce que j'ai je ne devrai pas.
Là, le garçon s'inquiète vraiment et lui demande ce qu'il a.
Lui de répondre en bafouillant seulement : 2,00 €.

 
Deux copains discutent sur les différentes façons de faire l'amour...
- "Et le sexe à la Rodéo, t'as essayé ?"
- "Sexe à la Rodéo? non... c'est comment ?"
- "Tu te mets sur ta femme, tu la caresses et puis tu lui dis à l'oreille : ton parfum est le même que celui de ma secrétaire !"
- "Et après ?"
- "Après, tu essayes de rester plus de 5 secondes dessus..." 

 
A un congrès d'émancipation de la femme : La première à prendre la parole est allemande :
- Bonjour, mon nom est Birgit, et j'ai avisé mon mari : Helmut, prépare le dîner ! Le 1er jour, je n'ai rien vu, le 2ème non plus, mais au bout du 3ème, Helmut me prépara le dîner.
APPLAUDISSEMENTS ET OVATION GENERALE : + !!!! Braaaavoo !!!!!!!!! +
C'est au tour d'une Italienne :
- Bonjour, je m'appelle Isabella, et j'ai dit à mon mari : Luigi, à partir de demain tu nettoies toi même la maison. Le 1er jour, je n'ai rien vu, le 2ème non plus, mais le 3ème, Luigi avait passé l'aspirateur.
APPLAUDISSEMENTS ET OVATION GENERALE : + !!!! Braaaavoo !!!!!!!!! +
C'est au tour d'une Talibane :
- Bonjour, mon nom est Yasmina et j'ai dit à mon mari : Oussama, repasse le linge, fainéant !!!! Le 1er jour, je n'ai rien vu, le 2ème non plus, mais le 3ème, j'ai commencé à revoir un peu de l'oeil gauche !

 



Comment endormir un poulet en le bercant et sans son sifflet .... mdrrrr !


 
Objet: Poème breton

La nuit était noire
La lune était blanche
Nous étions seuls
Elle et moi
Sa peau si douce
Ses yeux si bleus
Je savais ce quelle
Attendait de moi.
Je lui dis de se calmer
De ne pas se rebeller.
Je fis courir ma main
Doucement sur ses reins.
Je n'y connaissais rien
Mais je fis de mon mieux
Pour placer mes doigts
Délicatement entre ses seins.
Je me souviens de ma peur
De l'excitation de mon coeur
Jusqu'à ce moment béni
Où ma honte s'enfuit.
Après quelques Hisse et Han !
Il ne fallut pas longtemps
Pour qu'en un jet puissant
Jaillisse le liquide blanc.
Enfin j'avais réussi
J'étais un homme à présent
C'était la toute première fois cet automne...
Que je trayais une vache Bretonne !

 

C'est l'histoire de deux jumeaux, Robert et Richard. Robert était propriétaire d'une vieille barque. Par pure coïncidence, la femme de Richard est morte la même journée que la barque de Robert coula.
Quelques jours plus tard, une veille dame voit Robert et le méprend pour son frère Richard et la conversation s'engage:
"Je suis terriblement désolé, j'ai entendu parler de votre perte. Vous devez être atterré."
Robert pense que la veille dame parle de sa barque et dit:
" Je suis en fait content de m'en être enfin débarrassé. Elle était une veille chose pourrie déjà en partant. Elle avait le bas tout ratatiné et elle sentait le poisson mort. Elle perdait constamment son eau et elle avait aussi un gros trou en avant. Toutes les fois que je l'utilisais, son trou devenait de plus en plus grand et elle mouillait comme c'est pas possible. Je crois que ce qui l'a achevé, c'est quand je l'ai loué à ces quatre gars qui cherchaient quelque chose pour s'amuser. Je les avait averti quelle n'était pas très bonne, mais ils voulaient s'en servir quand même. Les crétins ont essayés d'y monter tous en même temps et elle a fendu en plein milieu. "
La veille femme perdit alors connaissance...
 
 
Après une soirée, un gars ramène sa copine, Giselle, chez elle, dans un quartier très huppé.
Ils sont à la veille de s'embrasser pour se dire bonne nuit devant la porte d'entrée, lorsque le gars commence à se sentir excité.
Avec un air confiant, il se penche vers elle en souriant, une main accolée sur le mur, et lui dit:
- Chérie, me ferais-tu une gâterie ?
Horrifiée, elle répond :
- Es-tu malade ? Mes parents pourraient nous voir !
- Oh alleeez ! Qui va nous voir à cette heure ? demande-t-il d'une voix déjà haletante.
- Non, s'il te plaît. Imagines-tu si on se fait prendre ? La fille du juge local se doit d'être exemplaire !
- Oooh alleeez! Il n'y a personne aux alentours, ils dorment tous.
- P-A-S  Q-U-E-S-T-I-O-N.  C'est trop risqué !...
- Oooh s'il te plaît!, s'il te plaiiiiit, je t'aime tellement ? ! ?
- Non, non, et non. Je t'aime aussi, mais je ne peux pas !
- Je t'en suppliiiiiiiiie...
- Donnes-moi une seule bonne raison, dit-elle.
Le jeune homme se lance alors dans une argumentation passionnée de dix bonnes minutes sur les besoins et pulsions masculines, d'une voix de plus en plus rauque.
Soudain, la lumière dans l'escalier s'allume, et la soeur aînée de la jeune fille apparaît en pyjama, les cheveux en bataille, les yeux bouffis, et leur annonce d'une voix endormie :
- Papa m'a dit de te dire soit tu lui fait sa gâterie, soit c'est moi qui lui fait. En cas de besoin, maman dit qu'elle peut descendre elle-même et la lui faire. Mais par pitié, dis-lui d'enlever sa main de l'interphone...


 
Deux jeunes hommes discutent entre eux :
- Tu sais que l'homme descend du singe et le singe descend de l'arbre ?
- Bah! vu ta gueule tu as dut louper les branches !
 
 
Le père divorcé, depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d'avoir ses 18 ans, donc majeure :
- Elisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre a ta mère. Tu lui diras qu'enfin c'est le dernier !! Et à ce moment là, regarde bien sa tête !!!
Elisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père.
La mère, sans hésitation, réplique en disant a sa fille :
- Va voir ton père et dis lui que je le remercie beaucoup, dis lui également qu'il n'est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là !!!
 
C'est Toto qui rentre de l'école avec un mot de la maîtresse qui dit :
- Toto semble avoir des difficultés à bien faire la différence entre les garçons et les filles. Il serait bon que vous ayez une explication avec lui à ce sujet.
Alors la maman prend Toto par la main, l'emmène dans sa chambre et ferme la porte derriere lui. Puis elle lui dit :
- Toto, tu peux enlever ma robe...
Toto dégraffe la robe et l'enlève.
- Maintenant Toto, enlève mon chemisier...
Toto enlève le chemisier.
- Maintenant, enlève mon soutien-gorge ...
Toto enlève le soutien-gorge.
- Toto, maintenant, enlève ma culotte...
Toto enlève la culotte.

- Bon, Toto, maintenant il faut me promettre de ne plus porter mes vêtements pour aller à l'école !

 
 
Une maîtresse d'ecole demande à ses élèves :
- Quel est le temps employé lorsque je dis +J'ai été enceinte+ ?
- Le passé composé ! Répond un élève.
- Bien ! Dit la maîtresse et quand je dis +Je serai enceinte+ ?
- Le futur de l'indicatif ! Répond le même élève.
- Bien, et quand je dis : +Je suis enceinte+ ?
- L'imparfait du préservatif lance Toto. 

 
Après 20 années, trois copains se retrouvent. Le premier dit :
- Ma femme a une taille de guêpe et tous les soirs, je la pique, je la pique...
Le deuxième :
- Moi, ma femme a une taille de sauterelle, et tous les soirs, je la saute, je la saute...
Le troisième :
- Moi, ma femme a une taille d'éléphant, et tous les soirs, je la trompe, je la trompe...

 

C'est Toto qui suit le cours de mathématiques. Le professeur demande aux élèves :
- Veuillez sortir vos équerres, je vous prie !
Le pauvre Toto se met à pleurer à chaudes larmes. Le professeur lui demande :
- Qu'est ce qu'il y a Toto ?
- J'ai perdu mes équerres.
- Ce n'est pas grave, pourquoi pleures-tu ?
- Mon père va me faire une de ces crises lorsque je lui dirai.
- Pourquoi est-ce qu'il crirait après toi ? Ce ne sont que des équerres.
- Vous ne pouvez pas savoir l'engueulade qu'il y a passée à ma soeur lorsqu'elle lui a appris qu'elle n'avait plus ses règles !
 



 

Un couple se rend chez un sexologue pour une session de thérapie. L'homme demande :
- Nous désirons que vous nous surveilliez pendant que nous faisons l'amour.
Le sexologue accepte. Quand le couple a fini, le sexologue leur demande 150 € en leur disant qu'il n'y a rien d'anormal dans leur relation.
Le couple se présente chaque semaine pendant un certain temps et a des relations sans problème et paie, chaque fois, 150 € en le quittant.
Finalement le sexologue leur demande :
- Qu'est-ce que vous cherchez exactement ?
L'homme lui dit :
- Nous ne cherchons rien. Elle est mariée et on ne peut pas aller chez elle, je suis marié et on ne peut pas aller chez moi. Le Holiday-Inn est à 200 €, le Hilton à 300 €. Nous le faisons ici pour 150 €, ma mutuelle me rembourse 130 € et la sécu le reste. !!!


 

C'est le père et son petit garçon de 5 ans qui prennent un taxi et ils passent par la rue Saint Denis à Paris. Le fils demande :
"Papa, qu'est-ce qu'elles attendent les madames ?"
Le père :" euh , et bien je sais pas ....."
Le fils : "Oui mais dis moi Papa qu'est-ce qu'elles attendent"
Le père : "euh, c'est des femmes qu'attendent leur maris"
Alors là le chauffeur de taxi intervient et dit :
"Mais non petit c'est des putes !!"
Le fils : "Papa, papa c'est quoi des putes ??"
Le père en colère :" Eh bien c'est des femmes qu'ont plein de maris"
Le fils : "Si elles ont plein de maris , elles doivent avoir plein d'enfants , ils font quoi les enfants ??"
Le père : "ils deviennent des chauffeurs de taxi "
 

Toto (5 ans) et Lili (3 ans) prennent leur bain ensemble sous la haute surveillance de leur mère et jusque là tout s'est bien passé...
Cette fois ci Lili regarde le bas-ventre de Toto, regarde le sien et s'étonne:
- Dis maman qu'est-ce qu'il a entre les jambes Toto ?
- C'est un p'tit robinet pour faire pipi
- Ah bon ? mais moi j'en ai pas ??
- C'est normal, toi tu es une fille, tu as une fontaine pour faire pipi, c'est normal tu sais..
- Ah bon ben et toi, maman ?
- Moi aussi je suis une fille donc j'ai une fontaine
- Ah bon, ben et papa il a un robinet lui ?
- Mais oui ma chérie, papa c'est un garçon, donc il a un robinet
Et Toto, qui l'avait pas ouverte jusque là, de dire
- Ouais papa il a un robinet, même que l'autre jour il devait être bouché: j'ai vu la bonne qui soufflait dedans...